• Partager

Nicolas Touzaint fin prêt pour RIO 2016 !

France

Quelques jours avant le grand départ pour RIO, nous avons eu l’occasion de saisir sous un angle inédit les impressions de notre ambassadeur : Nicolas Touzaint sur les 5ème JO qui l’attendent. Il nous a chaleureusement accueillis à son lieu d’entrainement, Bréhal (50) chez M.Gamichon


VOUS & THEAULT

 

Vous portez les couleurs de THEAULT depuis quelques années, pouvez-vous vous présenter ?

Effectivement, je suis ambassadeur depuis déjà 4 ans. Après avoir foulé les terrains de football, j’ai commencé à monter à poney à 13 ans et ai vite effacé ma peur des chevaux. Après 1 an de CSO, je me suis orienté vers le complet et ma carrière a rapidement débuté

Depuis combien de temps roulez-vous en THEAULT ? Qu’est-ce qui vous plait dans la marque ?

Depuis 2012, j’utilise mon camion 6 chevaux THEAULT principalement pour les gros concours et mon camion 2 chevaux PROTEO auquel j’attelle un van pour les petits déplacements

Je suis réellement satisfait de THEAULT : des produits mais aussi de la marque. 

L’aménagement de mon PL est vraiment idéal, luxueux et confortable. On a l’impression de conduire une voiture et de dormir dans une maison ! J’ai toujours été surpris à quel point le SAV était réactif en cas de besoin et combien le relationnel client est excellent chez THEAULT. Dès que j’ai besoin d’aide, on intervient très rapidement, et toujours avec le sourire. Mes chevaux sont vraiment relâchés pendant le transport, ça se ressent au travail.

 

PRÉPARATION DES JO

 

RIO approche… Comment appréhendez-vous le transport de votre cheval ?

Qu’on le sente ou qu’on ne le sente pas, il n’y a pas le choix ! Y’a toujours une petite part d’angoisse, on ne peut donner aucun tranquillisant (considéré comme dopage) pour faciliter le trajet. Je fais confiance aux transporteurs et à ma groom qui sera présente tout durant le trajet. Ils partent de Bréhal pour aller à Liège avant de s’envoler le 30/07 pour Rio. Ils n’ont que 4 jours d’adaptation avant le début des échéances. 

Vos meilleurs souvenirs des JO ?

La cérémonie d’ouverture : c’est toujours un moment fort pour nous ! J’ai particulièrement apprécié mes premiers JO à Sydney (2000) ainsi que de notre médaille d’or par équipe aux JO d’Athènes (2004)

Parlez-moi de Crocket 30, votre cheval olympique…

C’est un Holsteiner, avec un excellent coup de saut. Il est de plus en plus franc sur le cross. Il a vraiment très bien progressé depuis le début de saison. C’est grâce à lui que je me qualifie pour les Jeux ! 

 

ENTRAINEMENT PRÉPA JO

 

Pourquoi êtes-vous venus jusqu’ici pour vous entrainer ?

C’est un peu un rituel inévitable, mais très bénéfique depuis des années, avant chaque Jeux. Le cadre est idéal, nous avons la plage et tous ses bienfaits, juste à côté. Tous les membres de l’équipe de France – complet sont là : cela nous permet de dynamiser notre esprit d’équipe. 

Pouvez-vous me décrire une journée type de préparation à la compétition ?

Notre planning de travail est clairement défini avant le stage. Nous commençons à 6h30 par des trottings dans l’eau, puis travaillons les chevaux (saut, plat, dressage, exercices de complet) dans la matinée. Avec l’équipe, nous partageons chaque midi un pique-nique avant de faire un débriefing sur les Jeux et de son organisation. Nous nous reposons un peu avant de travailler les chevaux sur le plat en fin de journée.

Nous faisons des exercices spécifiques pour travailler le fond en alternant le fractionné dans le sable mou et le galop de fond sur le sable dur. C’est vraiment une excellente préparation pour nos chevaux.